2 Min

Les entreprises en Afrique ont souvent du mal à survivre et à prospérer sur le long terme. Malgré les efforts des gouvernements pour promouvoir le développement économique, les entreprises continuent de disparaître après un temps relativement court.

Selon une étude menée en 2019 par le cabinet de conseil McKinsey, la durée de vie moyenne des entreprises en Afrique subsaharienne est d’environ 12 ans, soit moins de la moitié de la durée de vie moyenne des entreprises en Europe et en Amérique du Nord.

Cependant, cette moyenne cache des variations significatives selon les pays. Par exemple, selon une étude publiée en 2017 par le cabinet Deloitte, la durée de vie moyenne des entreprises au Nigéria est d’environ 10 ans, tandis qu’en Afrique du Sud, elle est d’environ 18 ans.

Nous avons énuméré dans cet article les raisons qui expliquent cette durée de vie éphémère des entreprises africaines afin de les éviter le plus possible sur le continent .

Lire aussi  Kanye West remporte une bataille judiciaire contre Adidas pour la marque Yeezy

Instabilité économique et politique

L’instabilité économique et politique est l’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises ont du mal à durer en Afrique. Les économies africaines peuvent être vulnérables aux chocs économiques et politiques, qui peuvent affecter la croissance économique, la stabilité politique, l’investissement et les échanges commerciaux.

Les entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises (PME), sont souvent les plus touchées par ces changements, car elles sont plus vulnérables aux fluctuations économiques et politiques.

Infrastructures insuffisantes

Les infrastructures insuffisantes, telles que les routes, les ponts, les réseaux d’eau et d’électricité, sont un autre obstacle important pour les entreprises en Afrique.

Les infrastructures de communication et de transport peuvent être sous-développées ou inaccessibles, ce qui peut entraver l’accès aux marchés, aux fournisseurs et aux clients.

Lire aussi  7 des monnaies les moins performantes en Afrique en 2022

Les entreprises peuvent également rencontrer des difficultés pour obtenir les matières premières, l’énergie et les équipements dont elles ont besoin pour leurs activités.

Manque de financement

Le manque de financement est un autre obstacle pour les entreprises en Afrique. Les PME ont souvent du mal à accéder à des financements adaptés à leurs besoins, car les banques et les institutions financières sont souvent réticentes à prêter aux PME en raison de leur manque d’actifs et de garanties. Les financements peuvent également être coûteux en raison de taux d’intérêts élevés, ce qui peut augmenter les coûts d’exploitation des entreprises.

Corruption

La corruption est un autre problème qui peut affecter la durée de vie des entreprises en Afrique. Les entreprises peuvent être soumises à des pressions pour payer des pots-de-vin ou des frais illégaux pour obtenir des licences ou des permis, ou pour éviter des problèmes avec les autorités. La corruption peut également entraîner des pertes de contrats, des retards et des surcoûts pour les entreprises, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur rentabilité.

Lire aussi  5 sacrifices nécessaires qu'exige la richesse !

Pour aider les entreprises à surmonter ces obstacles, les gouvernements africains doivent mettre en place des politiques qui encouragent la stabilité économique et politique, investissent dans les infrastructures, soutiennent les PME et luttent contre la corruption.

LIRE AUSSI :

Close