2 Min

L’un des constats en Afrique est que le continent possède d’énormes réserves de pétrole, mais ne s’en sert pas. La plupart des pays africains, producteurs de pétrole, vendent leur brut à des pays extérieurs pour un montant spécifique, puis rachètent ledit pétrole à l’état raffiné pour un montant similaire.

Cela en soi est aussi financièrement contre-productif car des facteurs externes comme la guerre rendent les coûts d’importation de pétrole beaucoup plus chers. Dans cette optique, la solution évidente pour remédier à ce problème est de construire tout simplement des raffineries en Afrique. Heureusement, cette idée flotte dans toute l’Afrique depuis un certain temps déjà.

Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique, a aussi exprimé son intérêt pour la construction d’une raffinerie dans le pays. Il a vanté cette idée pendant un moment, avant de s’engager à lancer le projet avant la fin de 2022.

Lire aussi  5 facteurs essentiels pour construire une production médiatique réussie et prospère

Voici 5 choses que vous devez savoir sur la nouvelle raffinerie de pétrole de Dangote.

La chronologie

Le début de la construction de la raffinerie devait commencer en 2022, mais quelques problèmes ont mis les plans en attente. Cependant, le projet devrait commencer cette année, car le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, s’est engagé à mettre en service la raffinerie de pétrole de Dangote le 24 janvier. Le projet devrait être achevé d’ici 2026.

L’emplacement

Le projet architecturé a déjà été présenté comme une étape importante en Afrique s’il devait être réalisé. Il devrait s’agir du plus grand complexe pétrochimique intégré verticalement au monde. La raffinerie sera basée à Lagos, en particulier dans la zone franche de Lekki, couvrant une superficie de plus de 2000 hectares qui représente six fois la taille de l’île Victoria.

Lire aussi  Michael Jordan : 5 faits intéressants à savoir sur la légende du basketball

La capacité

La raffinerie serait en mesure de produire 650 000 barils de pétrole par jour, par la suite, avec un déploiement initial de 540 000 barils par jour. En outre, l’installation produira 3 milliards de pieds cubes standard de gaz, 65 millions de litres d’essence à moteur de qualité supérieure, 15 millions de litres de diesel et 4 millions de tonnes métriques de carburéacteur chaque jour.

L’objectif

Avec la capacité prévue de la raffinerie, Dangote a noté que l’usine serait en charge de l’ensemble de l’approvisionnement du pétrole au Nigeria, éliminant ainsi le besoin d’importer du pétrole. Cependant, la société a également révélé son intention de produire un excédent de pétrole destiné à être vendu dans d’autres pays africains et même en dehors du continent. Ce qui vaudra des milliards de recette en provenance du Nigéria par an.

Lire aussi  Johann Rupert détrône Aliko Dangote en devenant l'homme le plus riche d'Afrique

Le coût

Pour un projet ambitieux comme celui-ci, le coût devrait être élevé, et cette attente n’est pas loin. La raffinerie de pétrole de Dangote coûterait au total 19 milliards de dollars à construire.

Close