La Commission européenne envisage d’interdire la commercialisation des antennes 5G de Huawei en Europe, ce qui constituerait un nouveau coup dur pour le géant chinois. Bien que moins sévère que l’embargo américain, cette interdiction pourrait avoir des conséquences significatives pour Huawei, qui est l’un des principaux fournisseurs d’antennes mobiles pour les opérateurs européens.

Lire aussi  Twitter : Elon Musk annonce la suppression des comptes inactifs sur la plateforme

Selon le Financial Times, la Commission européenne pourrait présenter une interdiction obligatoire pour les entreprises considérées comme présentant un risque pour la sécurité, telles que Huawei. Bien que Huawei se défende de tout espionnage, cette décision pourrait violer les principes d’équité et de non-discrimination de l’Union européenne.

Les opérateurs français devront également démanteler les antennes Huawei au plus tard en 2028.

Lire aussi  Instagram lance une nouvelle fonctionnalité pour ajouter de la musique à vos Notes
Close