Elon Musk a démenti vouloir fermer Twitter en Europe, en réponse à un article de Business Insider. Une source proche de l’entreprise avait prêté au milliardaire cette intention, mais Musk a qualifié le média d'”entièrement faux”.

La question de la fermeture de Twitter en Europe se pose en raison de l’enquête de la Commission européenne sur les fausses informations et les contenus illégaux présents sur la plate-forme. Cette enquête est la première procédure lancée dans le cadre du Digital Service Act, qui impose des mesures de modération plus strictes aux plates-formes numériques.

Lire aussi  Shazam : Apple se lance dans la musique live avec "Concerts"

Pour Musk, la question est également économique, car Twitter est à la recherche de rentabilité. Il reste à voir si le réseau social trouverait son compte en renonçant au marché européen. Enfreindre les règles du DSA peut entraîner des sanctions allant jusqu’à 6% du chiffre d’affaires d’une plateforme.

Close