1 Min

Dans un monde numérique en constante évolution, la quête de la liberté sur internet reste une poursuite importante pour les nations africaines. Plusieurs pays ont émergé comme des porte-étendards de la liberté d’internet sur le continent, en embrassant l’esprit d’inclusivité, de connectivité et de progrès.

Dans cet article, nous présentons les pays africains qui ont adopté le pouvoir du web, permettant à leurs citoyens de naviguer dans le monde numérique avec liberté et expression.

Afrique du Sud (Score: 73)

L’Afrique du Sud est le leader des pays africains en matière de liberté d’internet, avec un score remarquable de 73 selon le Freedom House Index. Le pays a fait des droits numériques une priorité, offrant une plateforme à ses citoyens pour partager leurs voix, accéder librement à l’information et favoriser l’innovation.

Lire aussi  Top 10 des pays africains offrant les meilleurs salaires aux travailleurs

Kenya (Score: 68)

Le Kenya se classe deuxième avec un score de 68. Ce pays de l’Afrique de l’Est a exploité le potentiel d’internet, permettant à ses habitants de créer, se connecter et s’engager dans une communauté en ligne florissante. Du commerce électronique à la participation civique, le Kenya brille comme un phare de l’avancement numérique.

Ghana (Score: 64)

Le Ghana s’affirme comme un bastion de liberté d’internet avec un score de 64. En favorisant un écosystème numérique fondé sur l’ouverture, le Ghana encourage une communauté en ligne inclusive qui valorise la liberté d’expression, la littératie numérique et l’accès illimité à l’information.

Lire aussi  Forbes : Voici le nouveau classement des hommes les plus riches d'Afrique en 2023

Tunisie (Score: 61)

La Tunisie se démarque comme un pionnier des libertés numériques avec un score de 61. Malgré les défis persistants, cette nation d’Afrique du Nord reste attachée à cultiver un environnement où les citoyens peuvent s’exprimer librement, participer à des discussions en ligne et façonner leur avenir collectif.

Angola (Score: 61)

Avec un score égal à celui de la Tunisie, l’Angola émerge comme une étoile montante dans le domaine de la liberté d’internet. En embrassant le pouvoir transformateur d’internet, l’engagement de l’Angola à démanteler les barrières a permis à ses citoyens de libérer leur potentiel numérique, favorisant la connectivité et l’innovation dans tout le pays.

Lire aussi  Kim Kardashian et Jay-Z recalés du club des super riches par Forbes !
Close