2 Min

En Afrique, les contextes sont souvent plus complexes que les entrepreneurs le souhaiteraient. Les startups africaines déplorent à juste titre les environnements durs qui font que même les meilleures idées ont du mal à voir le jour. Une plainte courante que l’on écoute de la part des entrepreneurs est que les gouvernements africains n’en font pas assez pour soutenir les startups.

Cependant, l’avenir du travail vit dans le domaine du développement et des idées créatives que proposent les startups en plein essor dans tous les secteurs. De nouvelles solutions numériques surgissent chaque jour, apportant des solutions à certains des problèmes les plus urgents au monde. L’idéal est que les différents gouvernements africains investissent plus dans les projets des entrepreneurs.

Dans cet article, la rédaction d’Afromoney vous montre les manières dont le gouvernement pourrait encourager les startups.

Lire aussi  L'Angola devient le plus grand producteur de pétrole d'Afrique, dépassant le Nigeria

Investir dans l’infrastructure

L’une des principales raisons pour lesquelles les gouvernements existent est de fournir une infrastructure publique de base qui améliorera la qualité de vie de leurs citoyens. Les gouvernements africains doivent, par nécessité, investir dans des infrastructures essentielles, telles que la connectivité Internet et les transports, afin de créer un environnement plus favorable aux startups.

Fourniture d’allégements fiscaux

Les allégements fiscaux sont une autre disposition majeure que les gouvernements peuvent permettre aux startups de prospérer. Les entrepreneurs doivent bénéficier d’allégements fiscaux pour la création d’emplois et voir leurs prêts convertis en subventions. Cela stimulera davantage ces startups et accélérera leur processus de croissance.

Promouvoir l’innovation

L’Etat peut encourager l’innovation en investissant dans la recherche et le développement ainsi qu’en accordant des subventions et des financements aux startups. Il peut toutefois aussi soutenir les programmes d’incubateurs et d’accélérateurs.

Lire aussi  Arian Simone : L'investisseuse qui brise les barrières pour les femmes entrepreneuses de couleur

Favoriser la collaboration et rationaliser les réglementations

En facilitant la collaboration entre les startups, les entreprises établies et les instituts de recherche, le gouvernement peut créer des écosystèmes plus favorables à l’innovation. Pour encourager la croissance, il devrait envisager de supprimer les obstacles inutiles et de rationaliser les réglementations pour faciliter le démarrage et la croissance de leurs entreprises par les startups. Cela pourrait inclure la simplification de l’enregistrement d’une entreprise, l’obtention de licences et de permis et l’accès au capital.

Promouvoir l’entrepreneuriat

En faisant la promotion de l’entrepreneuriat en tant que cheminement de carrière viable et en encourageant davantage de personnes à créer leur propre entreprise, le gouvernement peut stimuler l’innovation et faire croître les startups. Cela pourrait inclure des initiatives telles que des concours d’entrepreneuriat, des programmes d’élaboration de plans d’affaires et des événements de réseautage.

Lire aussi  3 Astuces Originales pour Révéler ta Personnalité d'Entrepreneur

Il est grand temps que les gouvernements africains prennent des mesures proactives pour faire croître et développer l’économie technologique naissante du continent en veillant délibérément à sa croissance. En créant un environnement propice aux startups, les gouvernements africains peuvent favoriser l’innovation, soutenir la croissance des petites entreprises et stimuler le développement économique dans leurs pays.

Close