La raffinerie de pétrole Dangote, qui devrait produire 650 000 barils par jour, permettra de résoudre la crise de l’approvisionnement énergétique du Nigeria. La compagnie pétrolière nationale a annoncé que la phase d’essai débutera en décembre avec une livraison de 200 000 barils par jour pendant un an, conformément à un accord.

Les livraisons continueront jusqu’à ce que la capacité totale de près de 650 000 barils soit atteinte. La mise en service de la raffinerie a commencé en mai, après plusieurs années de retard, pour un coût total de 19 milliards de dollars. Actuellement, le Nigeria importe plus de 80 % de ses produits pétroliers raffinés.

Lire aussi  Tesla : 1000 salariés prennent une décision choc pour défier Elon Musk

Avec cette nouvelle raffinerie, le pays devrait pouvoir répondre entièrement à ses besoins estimés à 72 millions de litres d’essence par jour. En plus de réduire la dépendance aux importations, la raffinerie Dangote pourrait également réduire la dépendance du Nigeria aux exportations de pétrole brut, car une plus grande quantité de pétrole brut sera raffinée sur place.

Lire aussi  Abdul Samad Rabiu devient le nouvel homme le plus riche de la Bourse nigériane, dépassant Aliko Dangote
Close