2 Min

Le Google for Startups Black Founders Fund a récemment annoncé les noms des 26 startups africaines sélectionnées pour bénéficier d’un soutien financier, de ressources et d’opportunités de mentorat. Cette initiative vise à uniformiser les règles du jeu pour les entrepreneurs africains et à leur permettre de prospérer, tout en ayant un impact positif sur leurs communautés et la société.

Dans cet article, la rédaction d’Afromoney s’est chargée de vous relever les noms des startups sélectionnées.

Akoma Health (Nigeria)

Une plateforme technologique pour des services de santé mentale accessibles et culturellement conscients en Afrique.

BezoMoney (Ghana)

Une startup qui offre des services bancaires numériques pour les sous-bancarisés d’Afrique via des plateformes mobiles/web.

Chargel (Sénégal)

Une plateforme digitale de camionnage mettant en relation chargeurs/transporteurs en Afrique de l’Ouest francophone.

Charis UAS (Rwanda)

Une startup qui fournit des données géospatiales 3D via la technologie des drones.

Lire aussi  3 manières simples de gagner de l'argent avec Google AdSense

Evolve Credit (Nigeria)

Une startup qui propose un SaaS pour la digitalisation et la gestion des services bancaires.

Excel At Uni (Afrique du Sud)

Une startup qui soutient les bailleurs de fonds étudiants via des services numériques.

EzyAgric (Ouganda)

Une technologie mobile alimentée par l’IA pour améliorer le secteur agricole africain.

Fez Delivery (Nigeria)

Une plate-forme logistique du dernier kilomètre pour diverses industries.

Fleetsimplify (Kenya)

Une plate-forme de monétisation reliant les chauffeurs et les propriétaires de véhicules.

HealthDart (Afrique du Sud)

Une Digital HMO fournissant des services de santé de bout en bout avec assurance.

Herconomy (Nigeria)

Une Fintech axée sur les femmes visant à être la première banque pour femmes en Afrique.

Jumba (Kenya)

Une startup qui améliore la chaîne d’approvisionnement du secteur de la construction au Kenya via une plateforme B2B.

MDaaS Global (Nigeria)

Des centres de diagnostic alimentés par la technologie pour des soins de santé abordables.

Lire aussi  5 signes que vous serez milliardaire

My Pocket Counsel (Nigeria)

Une plateforme juridique pour la génération et la gestion de contrats.

Orda (Nigeria)

Une neobanque panafricaine pour les restaurants, offrant un logiciel basé sur le cloud.

Periculum (Nigeria)

Une entreprise de données aidant à l’évaluation du crédit, au risque de fraude/abandon.

Raenest (Nigeria)

Une Fintech offrant des services financiers mondiaux aux travailleurs indépendants/startups en Afrique.

Une plateforme d’e-logistique fournissant des services d’expédition et de suivi en temps réel.

Susu (Côte d’Ivoire)

Une plateforme de santé fournissant des services de soins de santé/assurance financés par la diaspora africaine.

Talamus Health (Ghana)

Des solutions technologiques ciblant les inefficacités sanitaires en Afrique.

TruQ (Nigeria)

Une startup qui rationalise la logistique intermédiaire à travers l’Afrique avec une connectivité de véhicule tiers.

Tushop (Kenya)

Une plateforme technologique pour l’achat groupé d’articles essentiels quotidiens au Kenya.

Lire aussi  Lancer un service de livraison à domicile : Guide pratique pour l'Afrique francophone

Uzapoint (Kenya)

Une solution mobile/web POS pour la numérisation de la comptabilité dans le secteur informel africain.

Zinacare (Afrique du Sud)

Une plateforme en ligne pour des services de soins de santé accessibles et abordables.

Zydii (Kenya)

Des solutions de formation numériques localisées pour les PME africaines.

Close