Bruxelles a averti Meta, l’entreprise propriétaire de Facebook et Instagram, sur la propagation de fausses informations sur ses réseaux sociaux. La Commission européenne a demandé à Mark Zuckerberg, le patron de l’entreprise, de communiquer ses mesures pour résoudre ce problème.

Cet avertissement fait suite à la recrudescence de publications manipulées concernant les attaques terroristes du Hamas contre Israël et la désinformation dans le contexte des élections dans l’Union européenne. Thierry Breton, le commissaire européen au Numérique, a rappelé les obligations en matière de modération des publications et de retrait des contenus illégaux qui découlent de la nouvelle législation européenne sur les services numériques (DSA).

Lire aussi  Triibut, la plateforme africaine qui simplifie la recherche de groupes WhatsApp

Les réseaux sociaux ont été inondés d’images violentes et de tentatives de désinformation, ce qui est un défi pour toutes les plateformes.

Close