L’industrie du ciment au Nigeria connaît un tournant majeur avec le lancement de la cimenterie ultramoderne de Sokoto, ligne 5, par BUA Cement, dirigé par Abdul Samad Rabiu, le deuxième homme le plus riche du pays. Dotée d’une capacité de production annuelle de 3 millions de tonnes métriques, cette usine représente un investissement colossal, renforçant ainsi la position stratégique de BUA Cement sur le marché.

Malgré la concurrence de Dangote Cement, leader incontesté, le démarrage de la production de la ligne 5 à la cimenterie de Sokoto témoigne de l’engagement sans faille de BUA Cement dans son expansion, rapprochant l’entreprise de sa vision d’atteindre une capacité installée de 17 millions de tonnes métriques par an. Sous la direction d’Abdul Samad Rabiu, BUA Cement a enregistré une augmentation substantielle de ses revenus et de son bénéfice après impôts, consolidant ainsi sa position de leader dans la production de ciment au Nigeria et en Afrique.

Lire aussi  De la banque à la transformation de cacao : le parcours impressionnant de Josiane Salomé Tchoungui

En outre, l’entreprise prévoit une révision des prix au premier trimestre 2024, démontrant sa volonté d’adaptation dynamique pour répondre aux besoins du marché et assurer sa croissance continue.

Close