1 Min

Johann Rupert est un homme d’affaires sud-africain qui a bâti un empire du luxe avec des marques prestigieuses telles que Cartier, Van Cleef & Arpels, Piaget, Dunhill et Lancel. Né à Stellenboch en Afrique du Sud, il est le principal actionnaire du groupe Richemont, le numéro deux mondial du luxe. Après des études de droit et d’économie, Johann Rupert a travaillé pour la banque Chase Manhattan à New York avant de rejoindre Lazard Frères.

En 1979, il est retourné en Afrique du Sud pour fonder sa propre banque, la Rand Merchant Bank, qu’il a développée grâce à des acquisitions diversifiées. Quelques années plus tard, il devient directeur général de Rembrandt, la société familiale fondée par son père Anton Rupert, qui était active dans les vins et spiritueux ainsi que dans le tabac avec une participation dans British American Tobacco. En 1987, il a créé la compagnie Richemont en séparant les actifs sud-africains des actifs étrangers.

Lire aussi  À la découverte de Jean-Louis Billon, l’homme le plus riche de la Côte d’Ivoire

Quinze ans plus tard, Johann Rupert a pris les rênes du groupe Richemont et a poursuivi son expansion dans le secteur du luxe. Bien que certaines difficultés aient affecté le groupe, Johann Rupert est resté un leader influent dans l’industrie du luxe. Avec une fortune estimée à 12 milliards de dollars en 2023, l’homme d’affaires détient ainsi le titre de l’homme le plus riche d’Afrique autrefois détenu par le milliardaire nigérian Aliko Dangote. Une véritable source d’inspiration pour les entrepreneurs du monde entier.

Lire aussi  Dangote : Sa raffinerie reçoit une importante livraison de pétrole brut de Shell
Close