1 Min

Le Bitcoin est une monnaie numérique qui a été créée en 2009. Elle permet de réaliser des transactions en ligne sans passer par une banque ou un intermédiaire financier. La Blockchain, quant à elle, est la technologie qui permet de sécuriser ces transactions et de garantir leur intégrité.

Le fonctionnement du Bitcoin repose sur un réseau décentralisé de nœuds (ou ordinateurs) qui valident les transactions et les inscrivent dans la Blockchain. Chaque transaction est vérifiée par plusieurs nœuds avant d’être validée et inscrite dans la Blockchain.

La Blockchain est une base de données distribuée qui enregistre l’ensemble des transactions effectuées sur le réseau Bitcoin. Elle est sécurisée par un système de cryptographie qui garantit l’intégrité des données et empêche toute modification frauduleuse.

Lire aussi  5 manières de ralentir quand la vie devient écrasante

Le processus de validation des transactions repose sur un algorithme de consensus appelé Proof of Work (PoW). Les nœuds du réseau doivent résoudre un problème mathématique complexe pour valider une transaction. Ce processus est appelé minage et permet aux mineurs de recevoir des Bitcoins en récompense.

La quantité de Bitcoins en circulation est limitée à 21 millions d’unités. Cette limite a été fixée dès la création du Bitcoin pour éviter l’inflation et garantir sa valeur à long terme.

Lire aussi  L'intrapreneuriat : 4 avantages de ce processus pour les PME

Le Bitcoin a connu une forte croissance ces dernières années, attirant l’attention des investisseurs et des médias. Cependant, cette monnaie numérique reste volatile et peut être soumise à des fluctuations importantes.

En résumé, le Bitcoin est une monnaie numérique qui fonctionne grâce à la technologie de la Blockchain. Cette technologie permet de sécuriser les transactions et de garantir leur intégrité. Le processus de validation des transactions repose sur un algorithme de consensus appelé Proof of Work. Le Bitcoin est une monnaie limitée à 21 millions d’unités et peut être soumise à des fluctuations importantes.

Lire aussi  5 raisons pour lesquelles vous continuez à vous auto saboter
Close